Histoire de Saint-Romain-les-Atheux

Des origines à nos jours

Le village de St Romain les Atheux s'est développé au XIIIe siècle autour d'un prieuré bénédictin. L'origine du mot Atheux est controversée. L'hypothèse la plus plausible est une déformation du mot gaulois Attegiat qui désigne une cabane de berger. Ce nom a subi de multiples altérations dans le temps avant de trouver sa forme définitive en 1789. Le prieuré bénédictin dépendait de l'abbaye d'Ainay et passa ensuite à la nomination du prieur de St Julien en Jarez qui relevait également de l'abbaye d'Ainay.

En 1580, St Romain les Atheux et St Julien en Jarez furent unis au Collège de la Trinité de Lyon, appelé le Grand Collège.

En 1593, les Bénédictins, fondateurs du prieuré laissèrent place aux Jésuites. L'actuelle mairie, bâtie à partir de la maison d'œuvres porte le blason des Jésuites.

photo orme géantLe bourg s'est fortement transformé au XXe siècle. Devant l'église trônaient deux arbres géants abattus dans les années 1920 pour permettre aux automobiles de tourner dans le village.

Le barrage de Cotatay

La commune de St Romain possède sur son territoire le barrage de Cotatay. Construit entre 1901 et 1904 par l'entreprise Brahic et Thomas de Paris, il culmine à plus de 45 mètres, pour un rayon de 300 mètres et une contenance de 900 000 mètres-cubes. Sa réalisation, envisagée dès 1869 et encouragée par la réalisation de Rochetaillée, a coûté 1 050 000 francs, un budget qui nécessita la participation de Firminy et de nombreux emprunts. Il est alimenté par les nombreuses sources des bois alentours et son achèvement donna lieu le 28 octobre 1906 à un banquet de plus de 1000 couverts.Photo du barrage de Cotatay

Haut de page

Mentions légales